MULTI PULSE

Inverters pour soudage MIG/MAG standard ou pulsé, soudage TIG et soudage d’électrode enrobée MMA

Programmes synergiques pour une variété de matériaux et d'applications

Détails

TIG Dynamics

Compensation de longueur d'arc pour un apport thermique constant

Disponible dans tous les onduleurs pour soudage TP DC

VIDÉO

Onduleur pour soudage AC/DC

Équipements complets pour tous les matériaux, permettant d’excellentes propriétés et résultats de soudage en mode AC - pour le soudage de l’aluminium et des alliages légers, ou DC - pour le soudage des aciers au carbone, des aciers inoxydables et autres métaux ferreux.

DÉTAILS

Abonnez-vous à Newsletter Electrex (version française)

* indicates required

Social

 

 

 

 

 

 

 

Isabel Ferreira - soudeuse de profession

 


"Je n'ai eu aucun problème à m'intégrer dans un environnement masculin, en fait en uniformes nous sommes tous pareils"

Nous profitons de la journée internationale de la Femme pour interviewer une soudeuse. Isabel Ferreira est une soudeuse professionnelle dans une entreprise métalo-mécanique de Viana do Castelo, Portugal, qui affirme avoir le privilège de faire ce qu'elle aime.

Electrex: Qu'est-ce qui vous a motivé à suivre le cursus technique de soudage?
Isabel Ferreira: Mon père, il était soudeur, d’où mon intérêt dans ce domaine depuis que je suis petite.

Electrex: Une question que nous sommes obligés de vous poser: En tant que femme, cela a été difficile pour vous d'entrer dans un monde essentiellement masculin?
Isabel Ferreira
Pendant mes études non, mon plus grand obstacle a été lorsque je cherchais un stage et où les entreprises me fermaient leurs portes car elles n'étaient pas préparées à recevoir des femmes, je parle au niveau des conditions, il n'y avait pas de vestiaire pour femmes. Quand j'ai eu un stage, je peux dire que j'ai été très bien reçue et que je n'ai eu aucun problème à m'intégrer dans un environnement masculin. En fait en uniformes nous sommes tous pareils.

Electrex: Quelle est la réaction des gens quand ils vous interrogent sur le métier et Isabel vous dit que vous êtes soudeuse?
Isabel Ferreira: La plupart des gens sont surpris, d'autres me demandent si je n'ai pas peur de me casser les ongles (rires). D'autres, sachant que mon père était soudeur, disent qu'il doit être fier que j’aie suivi ses traces. Il est normal que les gens aient ces réactions, au Portugal, les mentalités sont encore très fermées.

Electrex: Quel conseil donneriez-vous aux jeunes femmes qui veulent devenir soudeuses?
Isabel Ferreira: Je pense que si les femmes veulent vraiment suivre ce domaine, elles doivent risquer, indépendamment de ce que les autres pourraient penser ou dire. La meilleure chose qui me soit arrivée a été de pouvoir travailler dans ce domaine où je me sens épanouie. Beaucoup de gens se lèvent le matin et on dirait qu’ils vont travailler contrariés, moi j’y vais contente car j’ai réussi à joindre l'utile à agréable.